L’impression 3D ne cesse de progresser dans sa technologie et ses matériaux. De plus en plus présente dans de nombreux secteurs d’activité, la fabrication additive est aujourd’hui au cœur de nombreuses innovations. Nous sortons tout juste de cette période de confinement lié à la propagation du Covid-19 dans notre pays. Durant cette période, nous avons vu naître de nombreuses fabrications d’objets imprimés en 3D dans le but de participer à la lutte contre le Covid-19. Le blog InnoProduct vous propose un retour sur ces différentes créations 3D qui ont vu le jour.

Les visières 3D en plexiglas contre le Covid-19

De nombreux jeunes, entre 17 et 20 ans environ, ont réalisés aux quatre coins du pays des visières 3D grâce la fabrication additive. Ces visières ont pour but de protéger le visage lors des contacts humains. Ces visières ont été pour la plupart distribuées bénévolement dans les établissements médicaux afin d’aider le personnel hospitalier. L’impression 3D permet de produire ces visières en grande quantité et de façon rapide.

Mais ces visières 3D ont également été créées par de nombreuses structures à travers le monde et notamment au Togo, où le virus s’est également propagé. C’est une association togolaise nommée Energy Generation a équipé une clinique privée de la capitale en visière 3D.

visères 3D contre le covid-19
Source : Made In Marseille

Les groupes de travail de HP

La société HP y a également mis sa patte. La société à créé un groupe de travail spécialement dédié à la production de matériel en impression 3D pour lutter contre la crise sanitaire. Ce sont donc plus 1,5 millions de produits qui ont été fabriqués avec la fabrication additive. HP travail désormais sur une nouvelle permettant de réaliser des tests sur les personnes. Une nouvelle fois, l’impression 3D permet de répondre de façon immédiate face à une crise mondiale. Grâce a la personnalisation des pièces 3D mais également grâce à la rapidité de production.

Groupe de travail HP

Notre impression 3D : le crochet InnoProduct

La société InnoProduct a lancé durant le mois de Mai son crochet de porte imprimé en 3D. Afin d’éviter la propagation du covid-19, ce crochet permet d’ouvrir des portes sans toucher la poignée ou encore d’appuyer sur des boutons comme celui des ascenseurs par exemple. Ce crochet permet donc d’éviter tous contacts sur des surfaces où beaucoup de personnes y posent leurs mains. Ce crochet réalisé grâce à l’impression 3D est au prix public de 4,99 €. Pour le commander n’hésitez pas à nous contacter sur le formulaire de contact.

Un crochet 3D pour lutter contre le covid-19

L’impression 3D a donc permis de répondre très rapidement à des besoins sanitaires. Cette crise a pu montrer le potentiel de cette technologie qui permet de créer des produits de façon simple et rapide pour pouvoir répondre très efficacement en cas de crise. La fabrication additive devient présente dans de nombreux secteurs et ne cesse de se diversifier. Au point même que certains hôpitaux comme l’hôpital Cochin à Paris, a installé plusieurs imprimantes 3D pour produire plusieurs équipements médicaux pour leur personnel soignant. Une preuve que la fabrication additive est en pleine expansion et peut, pourquoi pas, révolutionner le monde de l’industrie.